Qu’est ce qu’un fétichisme ?

A l’origine, c’est l’adoration d’un fétiche, c’est-à-dire un objet de culte, et c’est donc une pratique religieuse. Actuellement, et depuis le XX ème siècle, ce nom est donné pour désigner une excitation sexuelle causée par la vue ou par le contact d’un objet ou d’une partie du corps. En général, le fétichisme est quelque chose d’exclusivement masculin et Freud l’attribue au fait que c’est pour combler l’absence de phallus chez la femme. Il y a de nombreux fétichismes connus et qui sont souvent incompris. C’est dans le passé et dans les souvenirs que peuvent se retrouver les raisons d’un fétichisme. Pourtant il y a de fortes chances pour que nous soyons tous des fétichistes de quelque chose sans nous en rendre compte ou sans nous l’avouer. Voici une liste des fétichismes connus ou à connaître.

fetichisme définition
Définition du fetichisme

Le fétichisme du corps

Le fétichisme des pieds est aussi appelé podophilie et c’est une attirance sexuelle très forte pour les pieds et pour les chaussures ou ses autres attributs. Le fétichisme des pieds peut gêner certaines personnes notamment parce que le fétichiste des pieds à tendance à substituer le pied à des parties plus sexuelles, comme les seins, les fesses ou le sexe de la personne. Cette habitude est souvent un problème pour la ou le partenaire puisque le fait de ne s’intéresser qu’à une partie du corps peut faire douter de l’attirance et donc créer un sentiment de mal-être parfois problématique dans un couple. Le fétichisme des seins ou celui des fesses sont encore plus répandus mais ils semblent beaucoup plus normaux dans la mesure où ces deux parties du corps sont bien plus tournées vers la sexualité. Il en existe également concernant le nez, les yeux, le nombril et tout ce qui les concernent… Ça voudrait donc dire qu’on est tous fétichistes sans nous en rendre compte, ou sans nous l’avouer.

Le fétichisme du latex

Le latex est très attirant dans la mesure où il sublime le corps en moulant parfaitement les formes du corps, comme une seconde peau. Les sensations varient : certains préfèrent uniquement la vue, d’autres aiment le contact sur leur peau, ou encore l’odeur que cette matière dégage et qui peut être agréable pour certains. Le latex est souvent associé au sadomasochisme ou BDSM. Il existe d’autres fétichismes concernant les matières à mettre ou à regarder, comme la soie, le cuir ou même les fourrures qui ont quelque chose d’animal. Parfois l’attirance ne se fait pas par la matière mais par les différents types de vêtements ou par la tenue (les sous-vêtements, les chaussures, les robes…).

Certaines pratiques des fétichistes sont considérées comme illégales

Il existe quelques fétichismes qui sont autorisés et tolérés par la loi, mais d’autres sont totalement interdites et même punis par la loi. Parmi les premiers il y a le sadomasochisme, le travestisme, l’échangisme, la scatopholie. Dans la seconde catégorie il y a le voyeurisme, l’exhibitionnisme, la zoophilie, la pédophilie ou encore le fait de se frotter à n’importe qui et n’importe où ce qui est totalement interdit. Le problème d’un fétichiste, pour être en couple, c’est qu’il doit trouver une personne qui partage, ou du moins qui accepte, sa différence. Il arrive que de nombreuses personnes aient du mal à vivre avec leur partenaire quand l’autre est attiré par quelque chose en particulier. Ça les rend mal à l’aise de ne pas être désiré dans leur ensemble mais juste pour une partie de leur corps ou pour une matière. Il arrive donc que la plupart des fétichistes vivent seuls ou avec une partenaire qui comprend leur désir et leur plaisir.