Malgré leur importance et la législation autour des détecteurs de fumée, de nombreux équipements sont malheureusement mal entretenus. On reproche également aux ménages de choisir les mauvais endroits pour les installer. Aujourd’hui, beaucoup de détecteurs de fumée ne sont pas fonctionnels dans les maisons en France. Grâce à ce guide pour choisir les meilleurs détecteurs de fumée, nous avons pu choisir notre modèle en toute sérénité.

Les détecteurs de fumée : ce qu’en dit la loi

   
 
La loi rend obligatoire l’installation d’un avertisseur autonome de fumée communément appelé détecteur de fumée dans tous les ménages. Même si la majorité des ménages respecte cette prescription, on retrouve toujours des logements qui ne sont pas dotés de ce dispositif. Il faut également rappeler que les détecteurs de fumée sont soumis à la norme européenne EN 14 604 relatives à la sécurité de l’équipement. Ils doivent également porter la marque CE, et tout ceci pour une bonne raison. La norme et le marquage permettent de décourager la commercialisation de détecteurs de fumée qui ne correspondent pas aux normes d’efficacité optimale.
 

Detecteur de fumee
Comment installer et entretenir son détecteur de fumée ?

Les deux missions du détecteur de fumée

  
 
Le détecteur de fumée a une double mission. La première consiste à détecter les fumées qui sont les signes annonciateurs d’un incendie. Pour la seconde, il s’agit de déclencher une alarme pour signaler le danger imminent aux occupants de la maison. Ainsi, ceux-ci peuvent prendre toutes les mesures nécessaires pour se mettre à l’abri et ainsi sauver leur vie. Un détecteur de fumée a la forme d’un disque et il est généralement en plastique. Le dispositif est équipé d’une puissante alarme avec souvent un signal lumineux. Ces deux éléments s’activent simultanément dès que la fumée est détectée.
  

Les détecteurs de fumée : il faut suivre les recommandations du constructeur

  
 
Les distributeurs et même les fabricants signifient aux utilisateurs doivent changer le dispositif tous les 10 ans. Cependant, ces recommandations ne sont que très rarement respectées. Une étude a montré que les utilisateurs de détecteurs de fumée n’accordent que très peu d’importances au nettoyage, au test sonore et aux autres gestes vis-à-vis du détecteur de fumée. Il semble même que la majorité des Français soient ignorants de ces règles. Il est possible de tirer un trait définitif sur les incendies domestiques si les ménages sont avertis du danger avant que celui-ci ne prenne de l’ampleur. C’est le rôle du détecteur de fumée. Avec son alarme de 85db, le détecteur de fumée est capable d’alerter les occupants d’une maison dès les premiers signes d’un incendie. De plus, de nombreux fabricants ont décidé d’innover en mettant sur le marché de nouveaux modèles de détecteurs de fumée. Ils sont reliés à une application qui rappelle à l’utilisateur, la nécessiter d’effectuer un test sonore de son dispositif. L’application peut également déclencher une alerte lorsque les piles atteignent leur limite.
 

Des équipements placés au mauvais endroit

  
 
L’autre problème avec les détecteurs de fumée dans les logements est qu’ils ne sont pas toujours au bon endroit. Comment expliquer le fait qu’un détecteur de fumée se retrouve dans une cuisine par exemple ? Comme c’est le cas pour la salle de bain, la cuisine est un endroit où il y a souvent de la vapeur. Il s’agit d’un élément qui peut fausser le fonctionnement du détecteur de fumée et lui faire déclencher son alarme. On remarque également que certaines personnes préfèrent installer leur détecteur de fumée dans des endroits humides ou une cage d’escalier alors qu’ils ne sont pas les endroits les plus indiqués pour ce type d’accessoire.
 

Ce qu’il ne faut pas faire

  
 
L’installation d’un détecteur de fumée dans un endroit inopportun le rendra inutile.

Vous ne devez donc pas installer l’appareil :

  • Dans votre salle de bain ou cuisine
  • Dans une buanderie, une chaufferie et n’importe quel autre endroit avec une température supérieure à 40 ˚C
  • Au sommet de plafond que l’air ne peut pas atteindre
  • Dans des endroits excessivement ventilés
  • Près d’objets susceptibles de réduire la progression de la fumée jusqu’au détecteur ou de la détourner de lui
  • À proximité de tubes lumineux

 

Les bons gestes pour installer un détecteur de fumée

  
 
Nettoyer un détecteur de fumée, effectuer régulièrement le test sonore et changer les piles à temps vous met à l’abri d’un risque d’incendie. Votre équipement sera toujours fonctionnel et vous pourrez être avertis à temps. Cependant, vous devez également placer le détecteur aux endroits les plus appropriés pour une efficacité maximale. Voici quelques règles par rapport aux endroits qu’il faut choisir pour installer les détecteurs de fumée :

  • Il faut systématiquement installer un détecteur de fumée dans les chambres et autres lieux de vie
  • Il n’est pas possible de prévoir un incendie. La meilleure solution pour rendre son dispositif efficace est de l’installer dans une pièce ou un couloir
  • Il faut également tenir compte de la portée de l’alarme et des obstacles qu’elle peut rencontrer